COVID-19, UNE MENACE INATTENDUE

coronavirus-covid-19-maroc
Hassan Boulaouane

L’année 2020 a été une année très unique et pleine d’événements et de transformations dans notre monde. Mais le coronavirus était un événement incomparable qui a affecté chaque partie de notre planète.

Le coronavirus ou également appelé COVID-19 est une maladie infectieuse nouvellement découverte. Ce virus a commencé dans les pays asiatiques, et puis le virus s’est propagé dans les autres parties du monde. Une très grande population a été infectés par le virus COVID-19. Le monde a changé, nos activités, nos relations, même aussi nos routines. Et pour la première fois, nous vivons une immense solidarité humaine à l’international.

Le monde a eu une pause inattendue sur tous les secteurs : éducatif, social, économique, commercial, touristique… Même la vie quotidienne a été affectée, il est devenu nécessaire pour tous les humains de respecter le confinement et rester chez eux, ainsi que l’espacement social et toutes les obligations préventives pour empêcher la propagation et l’infection du coronavirus. La situation pandémique actuelle alarme le gouvernement marocain ainsi que les entreprises, les sociétés et toute personne physique ou morale liée à l’économie du pays.

Face à cette situation, les grandes économies de la planète ont été bouleversés. Le Maroc, malheureusement a subi à cette propagation comme la plupart des pays du monde. Même si le confinement a permis de gagner du temps et de freiner la propagation du virus, il ne constitue ni une fin, ni un traitement de la pandémie, mais une solution d’urgence et transitoire. Malgré les efforts consentis par le Maroc pour soutenir l’emploi et les populations démunies, cette pandémie a précipité de très nombreuses personnes dans la précarité et les entreprises défaillantes se comptent aujourd’hui par milliers.

Tous ces conséquences à long terme sur l’économie et la stabilité sociale risquent d’être désastreuses. Covid-19 représente un défi sérieux pour les systèmes sanitaire et économique marocains, dont elle a révélé les insuffisances et les défaillances. La lutte contre la pandémie ne doit pas empêcher de combler le plus rapidement possible les failles du système de santé, pour assurer des futures solutions en cas de nouvelle catastrophe sanitaire.

Laisser un commentaire